Publié le 26/09/2017 à 16:10 / Isabelle Doucet

Débat

Dans La Tribune, Gil Rivière-Wekstein, fondateur du site d'information Agriculture et Environnement, s'exprime sur la polémique autour du glyphosate " un des herbicides les moins toxiques encore disponibles pour les agriculteurs ".

Gil Rivière-Wekstein, fondateur du site d'information Agriculture et Environnement.
(Crédit photo DR/La Tribune)

Nos confrères de La Tribune publient une tribune de Gil Rivière-Wekstein, fondateur du site d'information Agriculture et Environnement, coauteur avec Denis Corpet de  « Panique dans l’Assiette - Ils se nourrissent de nos peurs » (mai 2017).

Il y explique comment le Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a rendu ses conclusions en omettant une des plus vastes études jamais réalisées qui dit que « le glyphosate n'est ni cancérogène, ni mutagène et il n'a aucun effet toxique sur la reproduction ».


L'affaire du glyphosate, un cas d'école de désinformation

Mots clés : MONSANTO GLYPHOSATE GIL RIVIERE-WEKSTEIN CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE SUR LE CANCER CIRC AGENCE EUROPEENNE DES PRODUITS CHIMIQUES AGRICULTURAL HEALTH STUDY AARON BLAIR
Publicité
Annonces légales