Publié le 21/04/2017 à 18:55 / Isabelle Brenguier

Prédateur



Le troupeau d'Eric Greffe-Fonteymond, éleveur ovin à Tullins, a fait l'objet de deux attaques de loup au cours du week-end de Pâques.

Marie-Claire Bozonnet, directrice de la DDT de l'Isère et Jérôme Patrouiller, chargé de mission Pastoralisme et grands prédateurs à la DDT de l'Isère, se sont rendus ce vendredi 21 avril 2017 à Vatilieu pour rencontrer Eric Greffe-Fonteymond, éleveur ovin à Tullins, dont le troupeau de brebis a été attaqué à deux reprises durant le week-end du 15 et 16 avril.

La visite qui s'est déroulée en deux temps (à la mairie, puis dans les parcelles touchées) avec un représentant de la commune et d'autres agriculteurs du secteur a permis d'expliquer à l'administration le contexte de ces attaques.

« Ici, nous ne sommes pas en  zone de montagne. Nous sommes dans un secteur de petits coteaux dans lesquels de petits cheptels pâturent dans des parcelles disséminées », détaille Eric Greffe-Fonteymond, qui ajoute : « C'est un environnement qui ne permet pas la mise en place des mesures de protection proposées par la DDT (des fils électriques qui doivent s'ajouter aux grillages et aux barbelés qui sont déjà en place. C'est inapplicable et inefficace car mes parcelles font 25 et 10 hectares et il peut y avoir des branches qui interceptent la circulation du courant ».

 

Pour l'instant, l'éleveur a rapproché son troupeau d'une habitation et des relais ont été organisés la nuit pour assurer la protection des bêtes. Une situation qui ne peut guère s'inscrire dans la durée.

Suite à sa demande d'autorisation de tirs de défense, le préfet a pris un arrêté en ce sens.

Jusqu'à présent, le loup n'était pas présent dans cette zone. L'origine et le nombre de loups ne sont encore pas connus.

I.B.

 

Mots clés : LOUP DDT 38 ELEVAGE OVIN PREDATEUR ATTAQUE LOUP VATILIEU TIRS DE DEFENSE
Publicité
Annonces légales