Publié le 10/04/2018 à 16:35 / Marianne Boileve

Projet de loi

Le syndicat demande des propositions concrètes autour de l'inversion de la construction des prix, grâce notamment à des indicateurs de coûts de production validés par une autorité administrative « objective ».

Projet de loi Egalim : les JA s'inquiètent de la mise en place de mesures coercitives.

À deux jours de la discussion générale du projet de loi Egalim en commission des affaires économiques de l'assemblée nationale, les Jeunes agriculteurs (JA), dans un communiqué de presse du 9 avril, réclament que ne soit pas « perdu de vue d'objectif d'un meilleur revenu pour les paysans ». En effet, suite à l'examen du projet de loi en commission développement durable, les JA s'inquiètent « d'un nouveau recours à la loi ou à la norme pour créer de nouvelles contraintes » qui « dénatureraient » les objectifs de création de valeur et de montée en gamme par les prix.

Autorité administrative « objective »

Ainsi, les JA demandent des propositions concrètes autour de l'inversion de la construction des prix, grâce notamment à des indicateurs de coûts de production validés par une autorité administrative « objective ». Ces mesures sont réclamées pour octobre, en vue d'une application pour les prochaines négociations commerciales. Le syndicat rappelle qu'« un échec de ce projet de loi à transformer l'essai des Egalim serait désastreux pour notre agriculture et notre pays ».

Source : Agrafil

Mots clés : JA PRIX COUT DE PRODUCTION
Publicité
Annonces légales