Publié le 19/06/2018 à 11:15 / Marianne Boileve

Alimentation durable

Le collectif regroupe quatre filières qui « travaillent dans une même logique de responsabilité environnementale, économique, sociale et sociétale ».

« Troisième voie » : naissance d'un collectif des « filières agricoles responsables ».

Le « Collectif de la troisième voie » est né ce 18 juin, scellé par la signature d'un manifeste entre Bleu blanc cœur, Demain la terre, CRC - le Blé de nos campagnes et Vignerons en développement durable.

Fédérer les initiatives

Dans un communiqué, les quatre acteurs indiquent vouloir « fédérer et promouvoir les initiatives d'agriculture responsable dans toutes les filières », dans un contexte où « producteurs et consommateurs sont toujours plus nombreux à prendre la pleine mesure des bénéfices d'une meilleure alimentation et d'une agriculture responsable et durable ».

« Troisième voie »

Les signataires rappellent que l'agriculture est diversifiée et que la notion de « troisième voie » vient s'ajouter aux agricultures conventionnelle et biologique. « » pour apporter « une réponse concrète à l'Alimentation durable telle que définie par la FAO et les Nations Unies ». Il englobe les questions de santé, de respect des milieux et de sécurité alimentaire.

Obligations de moyens

Pour devenir membres, les structures doivent s'engager dans la durée au-delà des exigences réglementaires. Cela repose sur « des obligations de moyens et de résultats définies selon des cahiers des charges co-construits et vérifiés », précisent les signataires. Le collectif espère rassembler 20 % de la production agricole française d'ici cinq ans et entend « accéder à une reconnaissance officielle et/ou d'intérêt général ».

Source : Agrafil

Mots clés : SANTE CAHIER DES CHARGES BLEU BLANC COEUR DEMAIN LA TERRE CRC LE BLE DE NOS CAMPAGNES VIGNERONS EN DEVELOPPEMENT DURABLE EXIGENCE REGLEMETAIRE
Publicité
Annonces légales