Publié le 03/04/2020 à 09:35 / Marianne Boileve

Guide pratique

En ces temps confinés, il existe un panel de solutions pour écouler sa production auprès des consommateurs. Vente à la ferme, drive fermier, vente en ligne, système « Click & collect », Terre Dauphinoise en a sélectionné plusieurs avec l'aide de la chambre d'agriculture de l'Isère.

Malgré la suspension de certains marchés due à l'épidémie de Covid19, les producteurs peuvent s'organiser pour vendre leurs produits aux consommateurs.

Je veux vendre à la ferme ou mettre en place un drive fermier

Depuis le confinement réglementaire, les clients n'ont pas l'autorisation de faire leurs achats loin de leur domicile. La notion de proximité-distance reste à la libre appréciation du contrôleur et dépend des zones géographiques (les règles sont plus souples en milieu rural qu'en milieu urbain). Si l'on décide de faire la vente dans un lieu précis, il faut s'assurer d'avoir suffisamment de clientèle potentielle dans les environs. Sinon, il vaut mieux privilégier la livraison, puisqu'en tant que professionnel, les producteurs ont l'autorisation de livrer.

Comment faire ?

1 - J'aménage mon espace de vente de manière à respecter les gestes barrières et je me réfère au guide des bonnes pratiques d'hygiène des marchés.

2 - J'appose une affiche pour informer la clientèle des mesures prises.

3 - Dans la mesure du possible, je mets en place un système de commande ou pré-commande pour fluidifier la clientèle, limiter le temps passé sur la ferme et éviter de manipuler de la monnaie : voir ci-dessous système « Clic&collect ». Je peux aussi mettre en place un drive fermier, comme vient de le faire la Ferme des saisons, à Murianette.

4 - Sans paiement préalable en ligne, j'incite mes clients à payer par carte bancaire (de préférence sans contact) ou par chèque.

Contact à la chambre d'agriculture : Virginie Thouvenin

Je veux accueillir un autre producteur / être accueilli sur une ferme

Si le producteur vient lui-même livrer ses produits, je mets en place un « Point de retrait de produits fermiers » et je communique dessus. Cela implique de mettre en place les mêmes précautions que pour la vente à la ferme, sans toutefois organiser un marché de producteurs à la ferme.

Si le producteur me laisse ses produits en dépôt vente, je m'assure de pouvoir proposer ses produits dans les conditions adéquates sur le plan sanitaire (respect de la chaîne du froid, pas de contaminations croisées possibles...) et je rédige un contrat de dépôt vente.

Dans la mesure du possible, je mets en place un système de commande ou pré-commande (voir ci-dessous système clic&collect). Sans paiement préalable en ligne, j'incite mes clients à payer par carte bancaire (de préférence sans contact) ou par chèque.

Je fais appel à une plateforme de vente en ligne

Il en existe plusieurs (locavor.fr, potagercity.fr, pourdebon.com...). Certaines sont spécialisées, dans la bio (oclico.com) ou la viande, comme okadran.fr. L'adhésion à la plateforme peut être gratuite, mais le service est rémunéré par une commission.

Je mets en place un système de « Clic&Collect »

Ce système permet de réserver ou de commander des produits en ligne avant de les retirer directement dans un lieu privé ou en lien avec une mairie.

1 - Prévoir un lieu de livraison : il vous faut l'autorisation du propriétaire.

2 - S'il s'agit du domaine public (parking, devant la mairie...), il faut justifier du respect des consignes de sécurité (consulter le Guide des bonnes pratiques d'hygiène des marchés).

3 - Pour les ventes collectives, il faut penser à créer une structure juridique porteuse du collectif, dotée d'un compte en banque, ainsi que d'un règlement intérieur. Consulter l'article Point de vente collectif : les clés de la réussite.

4 - Choisir une solution web pour favoriser la commande et le paiement grâce à un logiciel de gestion des commandes. Il en existe plusieurs (la chambre d'agriculture de l'Isère recommande Panier Local) ou, à défaut, créer un questionnaire en ligne pour faciliter la gestion des commandes et des créneaux de récupération des commandes (le logicile libre Framaform, Googleform, Doodle...)

Comment faciliter les commandes ?

- Favorisez les paniers repas en précisant le nombre de repas et de personnes par panier.

- Indiquez la DLC ou DDM des produits frais.

- Précisez toutes les informations disponibles et obligatoires sur l'étiquette (notamment les allergènes).

- Indiquez le prix du panier (préciser si la livraison est incluse ou non).

- Précisez le mode de paiement accepté si l'on ne dispose pas d'un paiement en ligne.

Comment faciliter les livraisons ?

- Le regroupement avec d'autres producteurs permet de mutualiser les tournées.

- Il existe des services spécialisés si l'on ne peut assurer soi-même la livraison : le service de co-livraison de La charrette ou  le service ChronoFresh de La Poste. Contact : nadege.gallard@chronopostfood.fr (tarifs négociés dans le cadre d'un partenariat avec les chambres d'agriculture).

Les bons réflexes pour les livraisons

- Lavage des mains ou solution hydro-alcoolique avant et après chaque livraison. 

- Autant que possible, respecter des distances de sécurité entre personnes au cours des opérations.

Pour plus d'informations, voir le Guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile.

Je vends dans une Amap

Les Amaps peuvent continuer à fonctionner normalement, en mettant en place les gestes barrières.

Je mets en place une Ruche qui dit Oui

Vous avez la possibilité de créer une ruche, en suivant la procédure décrite sur le site de La Ruche qui dit oui 

Je recherche des débouchés professionnels

Pour les producteurs qui cherchent des débouchés auprès des commerces de détail ou de la grande distribution, le Pôle agroalimentaire de l'Isère a décidé d'ouvrir exceptionnellement sa plateforme web de mise en relation amont-aval à tous les agriculteurs et tous les distributeurs demandeurs (sans obligation ni d'adhésion au pôle, ni d'agrément à la marque IsHere). Les agriculteurs intéressés pour figurer sur cette plateforme peuvent contacter Mélanie Hovan, conseillère filières et circuits locaux à la chambre d'agriculture de l'Isère, ou son collègue Geoffrey Lafosse. La plateforme ouvrira dans le courant de le semaine pour permettre des mises en relation le plus rapidement possible.

Je communique sur les lieux où trouver mes produits

- J'informe mes clients par mails, sms, et sur les réseaux sociaux...

- J'informe la mairie, la communauté de communes et la chambre d'agriculture pour que l'information soit répertoriée et diffusée.

 

Ressources

Affiche pour informer la clientèle des mesures de précaution
Modèle de contrat dépot-vente
Guide des bonnes pratiques d'hygiène des marchés
Mots clés : VENTE DIRECTE COMMERCIALISATION MARCHE PRODUITS FERMIERS DEPOT VENTE COMMANDE VENTE À LA FERME CLICK PLATEFORME NUMERIQUE VENTE PRODUITS LOCAUX GUIDE DES BONNES PRATIQUES D'HYGIÈNE DES MARCHÉS PAA PÔLE AGROALIMENTAIRE DE L'ISÈRE MISE EN RELATION
Publicité
Annonces légales