Publié le 30/07/2018 à 12:20 / TD journaliste2

Risques naturels

L'état de catastrophe naturelle est reconnu pour 18 communes.

18 communes iséroises ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour des inondations et des coulées de boues survenues du 4 au 11 juin 2018.

Dans l'ordre alphabétique les communes sont : Les Abrets-en-Dauphiné, Aoste, La Bâtie-Montgascon, Blandin, Chélieu, Chimilin, Chuzelles, Dolomieu, Faverges-de-la-Tour, Granieu, Luzinay, Oytier-Saint-Oblas, Panissage, Romagnieu, Saint-Clair-de-la-Tour, Saint-Sorlin-de-Morestel, Vilette-de-Vienne et Virieu.

À compter de la date de parution au Journal Officiel, le 27 juillet 2018, les administrés disposent d’un délai de 10 jours pendant lequel ils pourront déposer auprès de leur compagnie d’assurances un état estimatif de leurs pertes, afin de bénéficier du régime d’indemnisation prévu par la Loi n° 82-600 du 13 juillet 1982.

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ne concerne que les biens assurés et couverts par un contrat d’assurance « dommages aux biens ». Pour mémoire, les dégâts causés aux biens non assurés des collectivités territoriales (voirie, ponts, ouvrages d’arts, digues, réseaux d’assainissement et d’eau potable, restauration des cours d’eau, etc.) font l’objet d’autres aides publiques qui ne relèvent pas de l’état de catastrophe naturelle.

 

 

Mots clés : CATASTROPHE NATURELLE ASSURANCE GROUPAMA JUIN 2018
Publicité
Annonces légales