Publié le 07/11/2018 à 10:00 / Isabelle Doucet

Qualité

C'est une première en France, le Bois de Chartreuse a été reconnu Appellation d'origine contrôlée.

Forêt de production au col de Porte.

La procédure avait été lancée en 2006. Il a fallu 12 ans au Bois de Chartreuse pour obtenir son Appellation d'origine contrôle (AOC). C'est chose faite depuis le 23 octobre dernier.

Cette reconnaissance est celle de la mise en marche de toute une filière et d'un territoire pour valoriser et protéger une production de qualité.

En effet, le périmètre de Bois de Chartreuse concerne 134 communes du massif de Chartreuse, dont les 60 du parc naturel régional.

Avec 42 840 hectares, la forêt couvre 60% du territoire. La forêt de production est principalement composée de résineux, sapin pectiné et d'épicéa, essences de l'AOC.

Les bois tirés du massif servent à la construction. La filière regroupe des professionnels (sylviculteurs, bûcherons, scieurs, charpentiers, menuisiers et architectes) au sein du Comité interprofessionnel Bois de Chartreuse (CIBC), soit 407 adhérents. C'est le comité qui a porté la demande de reconnaissance en AOC.

Le cahier des charges répond aux exigences de l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité) en termes de caractérisation des bois, de mise en place de la traçabilité ou de l'étude des savoir-faire.

Parce qu'il pousse lentement, en altitude (à partir de 600m) et dans des conditions d'humidité particulières, le bois de Chartreuse présente une forte résistance à la rupture, qui en fait un bois recherché pour la réalisation de structures solides (charpentes, constructions bois etc.).

L'obtention de cette AOC permet au CIBC d'identifier les opérateurs (propriétaires forestiers, exploitants forestiers et scieurs) pour lancer la production des premiers sciages en AOC Bois de Chartreuse.

Le comité rappelle que cette labellisation « assure un haut niveau de qualité environnementale et paysagère avec la production raisonnée Bois de Chartreuse ». De plus, le bois est transformé localement, gage de « traçabilité du matériau mais aussi la valorisation de l'habitat au travers d'un territoire ».

ID

Mots clés : AOC BOIS DE CHARTREUSE PARC NATUREL REGIONAL DE CHARTREUSE PIN EPICEA RESINEUX COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS DE CHARTREUSE CIBC
Publicité
Annonces légales