Publié le 16/11/2018 à 09:25 / TD journaliste

Cultures

Quelque 60 000 ha (+8 % par rapport à la moyenne quinquennale) ont été cultivés en 2018, deuxième année consécutive de hausse pour cette céréale.

Sorgho : vers une hausse des surfaces pour la 3e année de suite (Arterris) crédit : Wikimedia Commons

Une troisième année de hausse des surfaces se profile pour le sorgho en 2018-19 dans l'Hexagone, a indiqué le 15 novembre Semences de Provence (Arterris). « Les premières tendances de la campagne 2019 confirmeraient (...) la poursuite du développement du sorgho sur les régions ouest mais une érosion des surfaces dans la zone historique du sud-ouest », d'après son bilan.

Quelque 60 000 ha (+8 % par rapport à la moyenne quinquennale) ont été cultivés en 2018, deuxième année consécutive de hausse pour cette céréale.

Des régions moins traditionnelles portent la dynamique : Nouvelle-Aquitaine à 14 976 ha (+19 % sur 5 ans), Centre-Val de Loire à 9 700 ha (+46 %), Pays de la Loire à 3 555 ha (+49 %). A l'opposé, le bassin historique de l'Occitanie décroche à 20 960 ha (-8 %) cette année.

« Le sorgho constitue une réponse à des sécheresses répétées », explique Julie Toussaint, directrice de Semences de Provence, qui y voit « une diversification de l'assolement ». « C'est parfois une alternative au tournesol, confronté aux attaques d'oiseaux. »

source Agra
Mots clés : CULTURE SORGHO ARTERRIS
Publicité
Annonces légales