Publié le 27/11/2018 à 17:15 / Isabelle Doucet

Financement participatif

Les fermes qui exploitent les terres sur le captage de Reytebert dans la vallée de la Bourbre veulent aller plus loin dans leurs pratiques agroécologiques.

Les éleveurs du GIEE Avenir Reytebert.

Trois élevages de la Bourbre souhaitent aller plus loin dans la protection de la ressource en eau. Il viennent de lancer un financement participatif sur la plateforme Miimosa pour améliorer l'autonomie alimentaire de leurs troupeaux en faisant évoluer leurs pratiques grâce à l'achat de matériel en commun.

Les Gaec de La Rabatelière, du Luthau et de Soivieux, tous en élevage laitier et système herbager dans la vallée de la Bourbre, ont créé en 2016 le GIEE Avenir Reytebert (Groupement d'intérêt économique et environnemental).

 

 

Ces trois fermes, situées à proximité du captage d'eau potable de Reytebert, exploitent les 2/3 des surfaces agricoles du périmètre d'alimentation, soit près de 50 ha.

Leur association leur a permis la mise en œuvre de pratiques agro-écologiques. Mais aujourd'hui, ils veulent aller plus loin .

« Notre projet collectif vise la préservation de la qualité de l’eau et la réduction de notre empreinte carbone en diminuant les émissions de gaz à effet de serre (GES) », déclarent-ils.

Une bineuse et un semoir

Mais ils ont besoin de matériels pour faire évoluer leurs pratiques.

Le financement participatif leur permettra d'acheter en commun : une bineuse pour désherber et limiter l'utilisation de produits phytosanitaires, ainsi qu'un semoir pour faire du semis direct pour implanter une prairie ou des céréales sans labour.

Ils soulignent le cercle vertueux : autonomie / économie / qualité de l’eau.

Les membres de l'asociation précisent : « Si nous réimplantons des prairies, c’est aussi parce que nous souhaitons développer la place de la pâture dans nos troupeaux. »

Le montant du projet s'élève à 89 500 euros.

Le financement recherché est de 3 000 euros, pour compléter l'apport en fonds propres (25%) et le soutien de l'Agence de l'eau et de l'entreprise Danone.

Des contreparties sont prévues pour les donateurs ; visite du château de Virieu, randonnée pédestre autour du captage de Reytebert, parrainage d'un veau, visite des entreprises Bigallet à Panissage ou de Danone à Saint-Just-Chaleyssin. La collecte s'achèvera le 17 décembre.

ID
Mots clés : AGROECOLOGIE GIEE FINANCEMENT PARTICIPATIF BOURBRE CAPTAGE REYTEBERT PATURAGE ELEVAGE PROTECTION EAU
Publicité
Annonces légales