Publié le 26/02/2019 à 15:05 / TD journaliste3

Agroécologie



Guillaume flèche un budget pour la réduction des phytos.

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a signé le 25 février le préambule du Contrat de solutions (réduction de l'usage des phytos) initié par la FNSEA avec 43 partenaires, et il a annoncé à cette occasion que des budgets supplémentaires seraient alloués « à la transition agro-écologique ».

La mesure concerne l'augmentation des recettes qui sera permise par le nouveau calcul de la redevance pour pollutions diffuses (RPD) inscrit dans la loi de finances 2019. Si cette augmentation venait à dépasser 50 millions d'euros, le surplus (potentiellement de plusieurs millions d'euros) sera fléché vers la transition agroécologique, et non plus vers le budget général de l'Etat, explique le cabinet du ministre. Ce surplus abonderait ainsi les 71M€ déjà alloués au plan Ecophyto, grâce à la RPD.

Les premiers 50 millions d'euros d'augmentation resteront fléchés vers l'agriculture biologique, comme annoncé fin 2018. Ces fonds supplémentaires pourraient, après évaluation au cas par cas, aider au déploiement des solutions promues dans le cadre du Contrat de solution, explique le cabinet.

Lors de la signature, Didier Guillaume a mis en avant « l'intelligence collective » des partenaires du Contrat, et souhaité que d'ici 5 à 6 ans, les solutions évoquées soient mis en place.

La présidente de la FNSEA a remercié le ministre d'avoir convaincu « jusqu'au plus haut niveau de l'Etat » de faire signer ce contrat, et elle a apprécie « une vraie reconnaissance ».

Source : Agra
Mots clés : AGROECOLOGIE DIDIER GUILLAUME CONTRAT DE SOLUTION REDUCTIONS DES PHYTOS
Publicité
Annonces légales