Publié le 26/02/2019 à 16:10 / TD journaliste3

Europe agricole



Macron plaide pour une stratégie européenne de différenciation.
Source : ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, crédit photo : Cheick Saidou.

Dans un discours sur « l'Europe agricole » prononcé au Salon de l'Agriculture le 23 février, le président de la République Emmanuel Macron a plaidé pour une stratégie européenne de différenciation pour faire face à la concurrence mondiale.

« Le combat prioritaire est celui de la valeur, ce n'est pas de faire moins cher que le poulet brésilien ou le lait néo-zélandais », a expliqué Emmanuel Macron. « Notre ambition, c'est de nous différencier. »

Dans la mise en œuvre, il a plaidé pour un déploiement européen de la méthode française des plans de filière, issue des Etats généraux de l'alimentation, afin de coordonner les efforts à l'intérieur de l'UE, et d'éviter une accentuation des distorsions de concurrence.

« Cette quête de la qualité passe par la structuration des filières, et le bon niveau est le niveau européen, c'est à cette échelle qu'il est efficace de pratiquer à plain la segmentation ».

Et de répéter ensuite : « Il faut définir des stratégies européennes filière par filière, c'est tout le sens du grand plan d'investissement que nous avons porté au niveau national et du fonds d'investissement européen, doté d'1 milliard d'euros qui vient d'être lancé. » Une référence à l'Initiative nationale pour l'agriculture française (Inaf), un fonds de garantie, créé récemment, qui mobilise des fonds nationaux et européens (plan Juncker), concernant 1Mrd€ d'investissements en agriculture.

Source : Agra
Mots clés : CONCURRENCE EMMANUEL MACRON SALON DE L'AGRICULTURE STRATÉGIE EUROPÉENNE EUROPE AGRICOLE
Publicité
Annonces légales