Publié le 15/04/2019 à 17:50 / TD journaliste

Egalim

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a réuni le 15 avril à Bercy l'ensemble des acteurs concernés par la loi Egalim « pour leur dire qu'il faut aller plus loin, que le compte n'y est pas » après de premiers résultats contrastés.

Loi Egalim: « le compte n'y est pas », estime à nouveau le ministre de l'Agriculture

« Mercredi après-midi nous réunissons à Bercy ce que nous appelons le comité de suivi des négociations commerciales. Il y aura les représentants des agriculteurs, de la grande distribution, les industries agroalimentaires. On va leur dire qu'il faut aller plus loin, que le compte n'y est pas », a annoncé le ministre de l'agriculture Didier Guillaume sur BFMTV.

« L'objectif de cette loi, c'était de mieux répartir la valeur. Après trois mois d'application, elle ne va pas assez loin », a-t-il constaté.

« Je ne montre pas du doigt la grande distribution mais ce n'est pas en une année que les choses peuvent se faire. L'augmentation des prix va se faire en un an, en deux ans. Mais il n'est plus possible aujourd'hui que les agriculteurs soient étranglés, qu'il y ait un suicide tous les deux jours », a encore déploré M. Guillaume.

source : Agra
Mots clés : DIDIER GUILLAUME EGALIM
Publicité
Annonces légales