Publié le 23/04/2019 à 15:05 / Marianne Boileve

Insecticide

La clause de sauvegarde nationale est de nouveau activée en l'absence de mesures d'interdiction globale de cet insecticide dans l'Union Européenne comme le demande Paris depuis 2016.

La France prolonge l'interdiction d'importation de cerises traitées au diméthoate.

L'interdiction d'importation et de mise sur le marché de cerises fraîches en provenance de pays où l'utilisation de l'insecticide diméthoate est autorisée pour traiter les cerisiers a de nouveau été décrétée par la France pour une année supplémentaire, dans un arrêté paru le 20 avril au journal officiel.

La clause de sauvegarde nationale est de nouveau activée en l'absence de mesures d'interdiction globale de cet insecticide dans l'Union Européenne comme le demande Paris depuis 2016.

Distorsion de concurrence

Le diméthoate est utilisé dans la culture des cerises pour lutter contre le moucheron asiatique (Drosophila suzukii).

Jugé toxique par l'Anses, la France l'a retiré du marché et interdit les importations de cerises qui ont été traitées avec, depuis février 2016, pour protéger les consommateurs français et éviter les distorsions de concurrence, certains pays producteurs de cerises l'utilisant encore comme l'Autriche, la Croatie, la Turquie, l'Argentine ou le Chili.

Source : Agrafil

Mots clés : INSECTICIDE DISTORSION DE CONCURRENCE DIMETHOATE IMPORTATION CERISE
Publicité
Annonces légales