Publié le 17/06/2019 à 07:50 / Jean-Marc Emprin

Intempéries en Rhône-Alpes



Les maïs comme le maraîchage ou les foins ont beaucoup souffert voir pour certaines parcelles sont complètement anéantis.

L'état de catastrophe naturelle sera pris «dans les deux jours qui viennent», a annoncé le 16 juin le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, après les violents orages qui ont touché samedi la région Rhône-Alpes, faisant un mort et de nombreux dégâts. "C'est catastrophique, j'ai rarement vu des épisodes comme celui-ci, la situation est vraiment dramatique. En termes agricoles, la Drôme et l'Isère sont les départements les plus touchés", a dit sur BFM-TV le ministre qui s'est rendu sur place. "Pour la plupart des récoltes, c'est entre 80 et 100% de pertes", a-t-il affirmé. Neuf départements avaient été placés en vigilance orange par Météo-France, l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Loire, la Haute-Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. Le ministre a tenu à souligner que "l'Etat sera au rendez-vous, comme il l'a toujours été. L'état de catastrophe naturelle sera pris dans les deux jours qui viennent, dans les deux jours qui viennent ce sera fait", a-t-il précisé. "Il faut que tous ceux qui sont touchés fassent leur déclaration à l'assurance dès demain. Il n'est pas pensable que des exploitants agricoles mettent la clé sous la porte après cet épisode", a ajouté M. Guillaume.

source agrafil
Mots clés : CATASTROPHE NATURELLE GRELE JUIN 2019
Publicité
Annonces légales