Publié le 21/06/2019 à 09:30 / Jean-Marc Emprin

Calamités



Didier Guillaume veut généraliser le système d'assurance récolte.

« J'ai fait la proposition aux organisations professionnelles agricoles, aux chambres d'Agricultures mais également à Groupama, à la MSA et au secteur bancaire de travailler sur une véritable assurance récolte », a indiqué le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume devant le Sénat le 20 juin. Il a également associé à cette réflexion «les parlementaires qui devront vraisemblablement le faire dans le cadre d'un texte » afin « qu'une assurance récolte obligatoire ou en tout cas (...) généralisée soit mise en place ». Le ministre considère que le système de l'assurance récolte «n'est plus à la hauteur de la situation»: «Aujourd'hui, (...) soit les agriculteurs n'ont pas les moyens de s'assurer, soit les risques ne sont pas assurables, car par exemple les calamités de grêles sur vergers, ce n'est pas assurable». Il a par ailleurs annoncé qu'une vingtaine de communes seraient placées en catastrophe naturelle, suite aux intempéries récentes sur le Sud-Est. « Le ministre de l'Intérieur évoquera demain les communes qui vont être classées en catastrophe naturelle, la commission s'est réunie, il y en a 20 ou 25 », a indiqué le ministre.

 

Source Agrafil

Mots clés : ASSURANCE RECOLTE CALAMITE AGRICOLE ORAGE DIDIER GUILLAUME MINISTRE AGRICULTURE
Publicité
Annonces légales