Publié le 24/06/2019 à 17:10 / Isabelle Doucet

Aviculture

Avril « s'engage à accompagner » ses éleveurs via un « plan de conversion prenant en compte les spécificités de chaque élevage ».

Avril arrêtera les œufs de poules en cage d'ici 2025 et accompagnera ses éleveurs.

D'après un communiqué du 21 juin, Avril abandonnera les cages pour « la totalité des œufs produits, commercialisés ou utilisés par le groupe » d'ici 2025. Ceux-ci seront désormais issus d'élevages de poules au sol, plein air ou bio.

Après ses marques Matines (œufs coquille) et Lesieur (mayonnaise vendue en grandes surfaces), qui s'étaient déjà engagées, cette nouvelle annonce concerne ses ovoproduits (Ovoteam), la mayonnaise Lesieur destinée à la restauration et les œufs coquille commercialisés en nom propre.

Avril « s'engage à accompagner » ses éleveurs via un « plan de conversion prenant en compte les spécificités de chaque élevage ».

Avec une production annuelle de 3,5 milliards d'œufs coquille et d'ovoproduits, Avril couvre un quart de la consommation française.

Le groupe souligne que son engagement « est le fruit d'un partenariat avec CIWF », une ONG qui œuvre pour améliorer le bien-être des animaux d'élevage.

De son côté, L214 « se réjouit de cette avancée majeure », annonce-t-elle dans un autre communiqué du 21 juin.

L'association animaliste rappelle que LDC, Triskalia, Pampr'œuf, et Sovimo n'ont pas encore renoncé aux œufs en cage. Et de menacer : « Faudra-t-il de nouvelles images d'enquête pour convaincre ces acteurs ? »

Source : Agra

Publicité
Annonces légales