Publié le 08/07/2019 à 17:00 / Isabelle Doucet

Maraichage

La notion de « planté dans l'année » figurerait au cahier des charges.

Serres chauffées bio : le syndicalisme majoritaire rappelle sa position.

A quelques jours de la réunion du Comité national de l'agriculture biologique (Cnab), le 11 juillet, le syndicalisme majoritaire (FNSEA, APCA, Légumes de France) et les coopératives (Coop de France, Felcoop) rappellent leur position sur le chauffage des serres en bio.

Ces structures proposent notamment d'intégrer la notion de « planté dans l'année » au cahier des charges, ce qui permettrait selon elles « d'éviter les dérives et de récolter des premiers volumes de tomates biologiques fin mars, au début du printemps ».

Elles rappellent par ailleurs que le chauffage permet, selon elles, d'utiliser moins de pesticides et d'augmenter l'efficacité du biocontrôle.

Source : Agra

Mots clés : TOMATES AB AGRICULTURE BIOLOGIQUE BIOCONTROLE SERRES CHAUFFEES FNSEA APCA LEGUMES DE FRANCE COOP DE FRANCE FELCOOP
Publicité
Annonces légales