Publié le 19/09/2019 à 10:35 / Isabelle Doucet

800e Foire de Beaucroissant

Il n'y en aura pas pour tout le monde, la cuvée spéciale de clairette bio "La 800e" est de surcroît une édition limitée.

C'est une cuvée collector qui a bien failli ne jamais exister. 3 000 bouteilles à peine d'une clairette spécialement produite pour la 800e édition de la Foire de Beaucroissant.

« On n'en retrouvera plus », déclare Mélie Bautin, la fille du viticulteur qui a concocté cette cuvée spéciale.

Car 2017, l'année où elle a été vendangée, est aussi l'année où le vignoble a gelé. Au lieu des 30 000 bouteilles habituellement produites par ce vigneron indépendant de Barsac dans la Drôme, il n'y en a eu que 3 000 : toutes pour la Beaucroissant.

 

Mélie Bautin et sa cousine Wendy Coste présentent la cuvée spéciale clairrete bio

 

Dans le Diois, au coeur l'AOC, le petit vignoble de 5,5 ha est conduit par la famille Bautin depuis trois générations. Ce producteur en agriculture biologique élabore ses vins effervescents selon une méthode traditionnelle.

« La 800e »

David Bautin est un habitué de la foire où il est le seul à vendre de la clairette depuis de nombreuses années. On le retrouve dans un local de la rue principale à l'esprit caveau, où de nombreux visiteurs venaient chercher la fraîcheur, le week-end dernier.

La cuvée spéciale « La 800e » est présentée dans une bouteille transparente, avec une étiquette dessinée par le viticulteur lui-même et un muselage original.

Les arômes de cette clairette sont très fruités, au nez comme en bouche, et ses bulles présentent une grande finesse à la dégustation. « Du cep à la bouteille, mon père fait tout lui-même, insiste Mélie Bautin. C'est un passionné. » Sa clairette en témoigne.

Isabelle Doucet
Mots clés : 800E FOIRE DE BEAUCROISSANT CLAIRETTE DE DIE BIO CUVEE SPECIALE
Publicité
Annonces légales