Publié le 23/09/2019 à 16:50 / Jean-Marc Emprin

Alimentation

Une pétition européenne pour une meilleure transparence de l'origine des produits va se clore lundi prochain.

L'indication de l'origine est optionnelle pour les produits laitiers.

Une initiative citoyenne européenne pour un meilleur étiquetage des produits alimentaires est en cours. Elle va prendre fin dans quelques jours (lundi 30 septembre). Cette procédure permet de proposer des sujets à la Commission européenne qui pourra alors élaborer une proposition législative. La consultation en cours dénommée Eat original souhaite une meilleure transparence dans les origines des produits.
L'étiquetage alimentaire vise principalement à fournir aux consommateurs des informations cohérentes et transparentes, pour leur permettre de faire des choix éclairés. Les consommateurs sont de plus en plus demandeurs d'informations sur le lieu d'origine des aliments, mais avec la législation actuelle, ils risquent de faire l'objet de tromperies ou de fraudes alimentaires.

Une indication souvent optionnelle

Pour l'heure, l'origine doit toujours être indiquée sur l'étiquetage des aliments suivants : miel, huile d'olive, fruits et légumes frais, poisson, viande, porc, mouton, chèvre et volaille (frais, réfrigérés ou surgelés). Pour tous les autres aliments, l'indication de l'origine est optionnelle. C'est pourquoi les informations sur l'origine ne figurent pas sur de nombreux aliments à base de viande, de lait, les produits laitiers, les produits alimentaires non transformés et les produits ne contenant qu'un seul ingrédient (ex : farine ou sucre).
En indiquant le pays d'origine des aliments, on augmente la transparence du produit. Cet outil peut s'avérer utile dans la prévention de la fraude alimentaire. C'est pourquoi, les promoteurs (1) de la pétition demandent à la Commission européenne de rendre obligatoire la mention du pays d'origine pour tous les aliments transformés et non-transformés circulant dans l'UE, et de mettre en place des exigences de traçabilité plus strictes avec des critères harmonisés afin de renforcer la sécurité alimentaire et la transparence dans l'ensemble de la filière agroalimentaire.

Pour consulter la pétition : https://www.eatoriginal.eu/

 

(1) Des associations de consommateurs et de producteurs agricoles de plusieurs pays européens, parmi lesquels notamment Coldiretti, Solidarnosc, Green protein, Slow food, Familles rurales, FDSEA et JA...

Jean-Marc Emprin

 

 

Mots clés : ALIMENTATION GASTRONOMIE ETIQUETAGE DE L'ORIGINE DES PRODUITS PETITION BONNE BOUFFE MALBOUFFE ETIQUETAGE ALIMENTAIRE ORIGINE DES PRODUITS TRANSPARENCE ALIMENTAIRE
Publicité
Annonces légales