Publié le 03/01/2020 à 11:15 / Isabelle Doucet

Produits phytosanitaires

Les molécules seront donc interdites d'utilisation à partir du 1er janvier 2020.

Néonicotinoïdes : interdiction du sulfoxaflor et du flupyradifurone.

Par un décret publié le 31 décembre, le gouvernement a officiellement classé les insecticides sulfoxaflor et le flupyradifurone dans la liste des substances actives « présentant des modes d'actions identiques à ceux de la famille des néonicotinoïdes ».

Les molécules seront donc interdites d'utilisation à partir du 1er janvier 2020.

Le décret, soumis à consultation entre septembre et octobre 2019, correspond à l'application de la loi Egalim, qui interdit les néonicotinoïdes depuis septembre 2018.

« C'est un pas dans le bon sens », estime Gilles Lanio, président de l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf).

Les apiculteurs, souligne-t-il, attendent pour la suite des mesures sur les fongicides, dont les effets ont été « jusqu'ici très sous-estimés ou négligés ».

Par un communiqué, le gouvernement indique qu'il travaille à un renforcement des conditions de délivrance des autorisations de mise sur le marché (AMM), « en intégrant notamment la toxicité chronique et les effets sublétaux sur les pollinisateurs ».

Des critères très attendus par la filière apicole et les associations.

Le tribunal de Nice, dans une décision rendue le 29 novembre, avait annulé les AMM, des produits Closer et Transform, contenant du sulfoxaflor. L'Anses, en raison du décret à venir, avait décidé de ne pas faire appel.

Source : Agra

Mots clés : APICULTURE INSECTICIDE DECRET NEONICOTINOIDES POLLINISATION AGRICULTURE PRODUITS PHYTOSANITAIRES SULFOXAFLOR FLUPYRADIFURONE
Publicité
Annonces légales