Publié le 08/01/2020 à 17:50 / Isabelle Doucet

Traitements

En 20 ans, les quantités de matières actives vendues ont baissé de plus de 40 %.

Les ventes de phytos ont augmenté de 8% en volume en 2018 (UIPP).

Les ventes 2018 de phytos affichent une hausse de 8% en quantités de matières actives, qui « s'explique essentiellement par une anticipation des achats par les agriculteurs » avant un relèvement de taxe et par des volumes de soufre et de cuivre plus élevés, selon l'UIPP (industriels).

68 000 t de pesticides (+8 % sur un an) ont été vendues aux distributeurs en 2018, selon un communiqué.

L'UIPP souligne un effet conjoncturel : l'augmentation de la redevance pour pollution diffuse (RPD) au 1er janvier 2019 (ce même phénomène d'anticipation des volumes a été observé en 2008 et 2015). Et de rappeler l'impact variable de la météo et des bioagresseurs d'une campagne sur l'autre.

L'UIPP souligne qu'en 20 ans, les quantités de matières actives vendues ont baissé de « plus de 40 %», passant d'environ 120 000 t en 1999 à 68 000 t en 2018».

Toutefois, ces quantités stagnent depuis 2009 au dessus de 60 000 t.

L'UIPP note également « une augmentation constante de la part des produits de biocontrôle en volume », passée de 13,4 % en 2010 à 23,7 % en 2017, selon les chiffres du ministère de l'Agriculture (DGAL).

Dans leur suivi des usages de phytos, les pouvoirs publics privilégient un autre indicateur que les volumes, le Nodu, dont les derniers chiffres connus portent sur l'année 2016. Le Comité d'orientation stratégique et de suivi du plan Ecophyto devait se réunir le 7 janvier en fin de journée.

Source : Agra

Mots clés : AGRICULTURE PRODUITS PHYTOSANITAIRES UNION DES INSDUSTRIES DE LA PROTECTION DES PLANTES UIPP VENTE BILAN CUIVRE SOUFRE
Publicité
Annonces légales