Publié le 10/01/2020 à 09:05 / Jean-Marc Emprin

Réglementation



Dérogation de brûlage pour les nuciculteurs

Le brûlage des végétaux d'origine nucicole est autorisé temporairement pour une partie du département. Suite à une demande émise par la profession, un arrêté préfectoral vient d'autoriser la destruction par le feu des restes de noyers touchés par les tempêtes de l'été 2019 et par la neige de novembre dernier. Le préfet s'appuie « sur les enjeux sanitaires pour les arbres encore sur pied », la masse végétale à terre pouvant amener des désordres sanitaires pour les arbres restants. La dérogation n'est valable que jusqu'au 31 mars prochain et seulement dans 83 communes du département réparties entre haut et bas Grésivaudan ainsi que le Trièves.

Précautions

Selon la préfecture, « les agriculteurs peuvent recourir à cette méthode lorsque qu'ils sont confrontés à l'impossibilité de broyer les restes des troncs, branches, souches et autre rémanents ». Mais les régles d'utilisation de l'emploi du feu s'appliquent toujours ainsi que le respect des périodes d'alerte liées à la pollution de  l'air. Les trois prochains mois correspondent autant à une stabilité de l'air lié à des anticyclones qu'à une prériode propice aux incendies en raison de la saison hivernale et de la sécheresse naturelle des végétaux à cette époque là.

Le préfet dans un courrier d'accompagnement de la diffusion de l'arrêté à la chambre d'agriculture pointe la sensibilisation nécessaire des professionnels sur de nombreux points. Il préconise une recherche systématique de solution alternative au brûlage notamment le broyage ou le stockage pour décomposition naturelle. Le brûlage ne doit être utilisé que si  les noyers à proximité présentent des enjeux sanitaires. Le courrier rappelle de ne brûler que des bois secs et de ne le faire que loin des maisons afin de ne pas occasionner une gêne pour les riverains. Enfin, les services de l'Etat conseillent de vérifier l'effet cumulatif de brûlage voisins et incite une organisation concertée locale afin de mettre sur pied des tours de rôle.

Jean-Marc Emprin

 

Mots clés : NOYER A TERRE BRULAGE VEGETAUX
Publicité
Annonces légales