Publié le 24/03/2020 à 15:10 / Marianne Boileve

Consommation

FNSEA et JA appellent à promouvoir l'origine France sur les produits agricoles, pénalisés par les « conséquences indirectes de la crise sanitaire du Covid-19 ». Quatre enseignes ont accepté de jouer le jeu

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs appellent à promouvoir les produits français pénalisés par le coronavirus.

« Mettons en avant les produits agricoles français! », lancent la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) dans un communiqué publié le 23 mars. Les syndicats majoritaires citent la fraise et l'asperge, pénalisées par les « conséquences indirectes de la crise sanitaire du Covid-19 » (difficultés logistiques, manque de main-d'oeuvre, fermeture des restaurants). Sont aussi concernés l'agneau et le chevreau de Pâques, qui se distinguent par « une commercialisation à 80% saisonnière ».

Engagement 

« De multiples contacts ont été pris ce week-end et nous avons obtenu l'engagement des principales enseignes de faire la promotion des produits français dans leurs rayons et dans leurs supports publicitaires », se félicitent la FNSEA et les JA.

Accord de principe

Pour l'agneau, « Intermarché et Auchan ont donné leur accord de principe ce week-end », précise Michèle Boudoin, présidente de la FNO (éleveurs ovins, FNSEA). « Les distributeurs ont bien compris le message et jouent globalement le jeu », juge-t-elle.

Certaines enseignes jouent le jeu

Au moins quatre enseignes de grande distribution se sont engagées, le 23 mars, à privilégier l'origine France sur les fruits et légumes. Le patron des magasins E. Leclerc a indiqué s'être engagé auprès de la FNSEA à « stopper toute autre origine que France sur les filières asperges, tomates et concombres ». « Idem pour la fraise française, qui sera poussée en priorité », a déclaré Michel-Edouard Leclerc dans un billet posté sur son blog. Il a précisé qu'il pourrait y avoir des exceptions dans quelques magasins afin d'honorer les contrats passés, mais que « ce sera anecdotique ».

Paiement comptant

L'enseigne Système U s'est aussi engagée auprès de la FNSEA à faire valoir le made in France sur ses étals, révèle un communiqué paru ce même jour. Le groupe coopératif assure mettre « tout en œuvre pour promouvoir les ventes des produits de saison de France et ainsi soutenir la production nationale ». De plus, Système U a décidé de « mettre en place le paiement comptant des factures pour soutenir la trésorerie des TPE et PME française qui livrent les entrepôts ».

Consommer français

D'après la FNO (éleveur ovins, FNSEA), Auchan se serait aussi engagé à « mettre en avant les agneaux et les fruits et légumes français ».

Enfin, Intermarché a annoncé, dans un communiqué du 23 mars, « un plan média national d'envergure pour (...) inciter à consommer notamment plus de fraises et d'asperges françaises ».

Source : Agrafil

Mots clés : AGNEAU SYSTEME U FRAISE PROMOTION DISTRIBUTION INTERMARCHE ASPERGE FRUITS ET LEGUMES FRANCAIS CRISE SANITAIRE DU COVID-19 CHEVREAU JA/FNSEA MICHÈLE BOUDOIN FNO M.E. LECLERC
Publicité
Annonces légales