Publié le 19/05/2020 à 10:25 / Marianne Boileve

Veau

Le syndicat accuse les distributeurs de ne pas avoir joué le jeu de la campagne de promotion menée par l'interprofession Interbev, du 14 au 24 avril.

La Fédération nationale bovine exige des mises en avant de la viande de veau dans les enseignes, sous peine d'« opérations vérité ».

Dans un communiqué le 18 mai, la FNB (éleveurs de bovins viande, FNSEA) exige des distributeurs « qu'ils mettent en avant la viande de veau dans tous les points de vente en prenant en compte le coût de production des éleveurs ».

« Pur affichage »

Le syndicat accuse les distributeurs de ne pas avoir joué le jeu de la campagne de promotion menée par l'interprofession Interbev, du 14 au 24 avril, en réaction à la crise sanitaire du Covid-19. « Encore trop de magasins ne proposent pas le produit veau, ou en font une proposition timide au consommateur », estime la FNB, dénonçant un « pur affichage ».

Sursaut collectif

« En pleine semaine de promotion du veau, les abattages ont subi une baisse de 13,5% », rapporte le syndicat, qui souligne que « les ventes de toute viande brute ont progressé de 10% depuis le début du confinement chez les distributeurs ». Résultat: entre la chute des prix, la rétention des animaux et leur alourdissement, « les éleveurs de veaux perdent actuellement environ 16% de leur produit annuel brut sur 2020 par rapport 2019 ». Le syndicat appelle donc à un « sursaut collectif », en brandissant la menace d'« opérations "vérité" auprès des consommateurs sur les comportements des principales enseignes ».

Source : Agrafil

Mots clés : INTERBEV FNB PROMOTION VIANDE DE VEAU PRODUIT ANNUEL BRUT
Publicité
Annonces légales