Publié le 30/07/2020 à 11:40 / Isabelle Doucet

Alimentation

En un an, le prix des fruits a bondi de 17% en conventionnel et de 6% en bio

Fruits et légumes : Familles rurales constate une hausse des prix sur un an...

« Force est de constater que tous les fruits et légumes frais ne sont pas accessibles à toutes les bourses. » C'est le constat global dressé par l'association Familles rurales dans son observatoire des prix des fruits et légumes 2020 présenté le 28 juillet.

Menée début juin, l'étude portait sur un panier de huit fruits et huit légumes frais conventionnels et bio dans quatre types de surfaces de vente (hyper/supermarchés, (EDMP)-hard discount, marchés et magasins spécialisés).

Principaux résultats : en un an, le prix des fruits a bondi de 17% en conventionnel et de 6% en bio, tandis que le prix des légumes a augmenté de 4% en conventionnel et de 1% en bio.

C'est dans les EDMP que le panier est le plus compétitif « malgré une hausse de 22% » par rapport à 2019, tandis que le marché demeure la surface la plus onéreuse (25% plus cher qu'en EDMP), note l'association.

Elle calcule que manger cinq fruits et légumes par jour -tel que recommandé dans le plan national nutrition santé (PNNS)- représente 12 à 21% d'un Smic net mensuel pour une famille de quatre. Dans le contexte de crise économique, « les injonctions du PNNS (...) paraissent impossibles à tenir pour certaines familles », souligne Familles rurales.

Source : Agra

Mots clés : ETUDE OBSERVATOIRE DES PRIX FAMILLES RURALES 5 FRUITS ET LEGUMES CORONAVIRUS COVID-19 GMS MARCHE AUGMENTATION
Publicité
Annonces légales