FILIÈRE
Les semenciers s’inquiètent pour l’avenir

Même si la campagne 2023 a été plus favorable, les producteurs de semences sont inquiets quant à leur avenir en raison d’une baisse structurelle des surfaces de production et le recul des exportations en volume.

Les semenciers s’inquiètent pour l’avenir
En France, les surfaces consacrées à la production de semences ne cessent de diminuer, de 3 % en 2023, après un repli de 2 % l’année précédente. ©iStock

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres