SCOLARITE
Les examens de l'enseignement agricole auront bien lieu en juin

Contrairement à l’an passé, les examens de l’enseignement agricole auront bien lieu au cours du mois de juin, avec cependant des critères d’adaptation réglementaires pour conserver la valeur des diplômes et maintenir une certaine harmonisation au niveau national.

Les examens de l'enseignement agricole auront bien lieu en juin
Pour les épreuves terminales de l'enseignement agricole, les écrits se dérouleront du 7 au 9 juin et les épreuves orales auront lieu à partir du 9 juin.

L’année scolaire 2020-2021 touche à sa fin. Une fois encore, les élèves et les encadrants ont dû faire preuve d’adaptabilité cette année en raison de la pandémie de la Covid-19, des périodes de confinement ou d’accueil des élèves en demi-jauge. Pour autant, les examens devraient pouvoir se dérouler sans grande embûche, soumis parfois à des adaptations nécessaires pour maintenir une harmonisation au niveau national et conserver la valeur des diplômes. « Tous les contrôles en cours de formation (CCF) ont pu être faits ou remplacés par du contrôle continu », souligne Jérôme Laurent, chef de pôle de la Mirex Sud-Est (voir encadré), en charge des examens. « Ces adaptations se sont faites avec un esprit de cohérence et de bienveillance à l’égard des candidats puisque notre volonté est que nos jeunes réussissent et s’insèrent dans la vie active », poursuit-il. Pour les épreuves terminales, c’est une session somme toute « normale » qui s’annonce. « Les professeurs, comme les élèves, ont reçu leur convocation », assure le chef de pôle. Aujourd’hui, les enseignants sont en ordre de marche pour le déroulement des épreuves orales, à partir du 9 juin. Les écrits se dérouleront quant à eux du 7 au 9 juin. « En fonction de la spécialité du diplôme et en cohérence avec l’Éducation nationale, des adaptations seront faites », annonce-t-il.

Des modifications encore possibles

Parmi elles : meilleure note retenue pour la philosophie entre l’épreuve obligatoire et le contrôle continu (pour le baccalauréat technologique), aménagements sur le nombre de fiches relatives aux situations professionnelles vécues (pour l’épreuve du BTSA, etc.). Toutefois, le dialogue social n’est pas finalisé. « La situation est extrêmement mouvante avec la possibilité de modifications jusqu’à quinze jours avant le début des épreuves (ordonnance de Jean-Michel Blanquer du 24.12.2020, ndlr) », prévient Martine Strecker, adjointe. « Nous sommes dans l’attente des instances », ajoute Jérôme Laurent. Pour cette session d’examens, les jeunes devront respecter un protocole sanitaire identique à celui de l’Éducation nationale. « Le déroulé des examens se fera dans des conditions de sécurité absolues », souligne Jérôme Laurent. Parmi les mesures précisées : port du masque obligatoire, stylo personnel, désinfection des mains par gel hydroalcoolique, nettoyage des salles d’examen chaque soir, etc. Enfin, pour accompagner les candidats à besoins éducatifs particuliers qui ont besoin de lecture labiale, le port d’un masque à fenêtre translucide est autorisé.

Amandine Priolet

Toutes les informations sur : https://chlorofil.fr/

MIREX / Un guichet unique pour l’organisation des examens

Depuis le 1er septembre 2020, la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt s’est dotée d’un nouveau service avec la mission inter régionale des examens, appelée Mirex. La Mirex Sud-Est englobe l’ensemble des examens ayant lieu sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Corse. « Cela concerne 15 000 candidats », explique Jérôme Laurent, chef du pôle. Il peut s’appuyer sur une équipe de 15 personnes pour organiser tous les examens sur le territoire cité précédemment, en parfaite harmonie avec les chefs d’établissement. « Une équipe qui porte des valeurs de bienveillance pour la réussite des jeunes », poursuit-il. Pour Martine Strecker, son adjointe, ce nouveau service, sous forme de guichet unique pour les usagers (établissements d’enseignement agricole et candidats), s’inscrit « dans une démarche qualité mise en place dans le cadre du processus Examens ». La Mirex assure l’organisation des examens suivants : le certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA), le brevet d’études professionnelles agricoles (BEPA), le baccalauréat professionnel agricole, le baccalauréat technologique STAV et le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA).